Depuis le début de l’année, 51 personnes sont décédées sur les routes de la cote d’azur.
Contre 58 décès enregistré sur toute l’année 2016.
En ligne de mire : le comportement des automobilistes.
Un facteur aggravé par la vitesse, la prise d’alcool et de stupéfiants.