Plus de 3.000 bêtes ont été tuées par le loup en 2017 dans le département.

Les éleveurs sont dépassés par la situation et déplorent leurs conditions de travail. Le nouveau plan loup devrait être signé en février prochain.

40 tirs de prélèvement du prédateur seront autorisés. Pas assez pour les bergers, trop pour les pro-loup.

Personne n’est satisfait.