Patrimoine

 

Un magazine orienté patrimoine et histoire locale. Ce magazine vous fait découvrir un lieu, un personnage, un fait marquant de l'histoire locale de votre région. Patrimoine fait également souvent intervenir des historiens qui font partager leur passion autour du patrimoine du Comté de Nice et plus particulièrement de la Ville de Nice.

Replay

    PATRIMOINE
LundiMardiMercrediJeudiVendrediSamediDimanche
   19h45   
 07h40
 
 23h50
02h15
06h45
11h20
13h35
18h05
22h15
11h50
01h50
08h20
09h20
10h50
17h40


 
       

 

Un magazine diffusé en alternance avec "Nul n'est censé ignorer la Loi".

 

Les replay de "Patrimoine"

Patrimoine: le sanctuaire Notre-Dame des Fontaines

Magazine de la rédaction d'AZUR TV autour du patrimoine culturel et architectural de la Côte d'Azur. Au XVe siècle, le sanctuaire Notre-Dame des Fontaines n'était pas aussi isolé qu'à l'heure actuelle. En effet, l'important chemin muletier du pas de Collardente, conduisant vers la Ligurie ou la Riviera, passait par la chapelle. Sa réputation attirait de nombreux pèlerins venus de diverses régions (Ligurie, Piémont, Provence).Le premier document concernant la chapelle serait un acte notarial mentionnant les administrateurs de l'édifice et daté du 17 novembre 1375. L'édifice fut construit sur des sources intermittentes auxquelles on attribuait de nombreux miracles lors de leurs résurgences, d'où le nom de ce sanctuaire. Selon une vieille légende, les sources de la Brigue se tarirent, sans doute à la suite d'un tremblement de terre. Ne pouvant plus arroser leurs champs, les villageois firent le voeu d'ériger une chapelle à la Vierge, si elle rendait l'eau à leurs campagnes. Les sources se remirent à couler. Les habitants de La Brigue édifièrent donc un sanctuaire en reconnaissance de ce miracle.La commande du décor qui couvre tout l'intérieur de l'édifice a sans doute été effectuée par la communauté de La Brigue, grâce aux dons des pèlerins.Visite des lieux avec Sandrine Giannetti .

  • Patrimoine: L'abbaye du Thoronet

    Magazine de la rédaction d'AZUR TV autour du patrimoine culturel et architectural de la Côte d'Azur. En 1098, est fondé l'ordre cistercien, qui refuse le monde urbanisé, lui préférant la nature et une vie en autarcie, tournée vers le labeur, la prière et le recueillement. Les abbayes, qui se développent rapidement à partir du xIIe siècle, répondent à cette règle. L'existence quotidienne des moines est indissociable du lieu qui les accueille : la forme prime sur le décor, l'abstraction sur le figuratif. L'abbaye du Thoronet, créée dans les années 1170, est, de ce point de vue, un exemple parfait de cette interpénétration de l'architecture et du monde divin. Elle est l'une des « trois soeurs provençales » avec Sénanque et Silvacane .L'Abbaye du Thoronet exprime l'essence même de l'art cistercien fait de dénuement extrême, de pureté des lignes, de simplicité de volumes, de rigueur inspirés par Saint Bernard .Visite des lieux avec Christine Nivière .

  • Patrimoine: L'histoire de Carros

    Magazine de la rédaction d'AZUR TV autour du patrimoine culturel et architectural de la Côte d'Azur. À partir de 1968, une zone industrielle est aménagée sur la rive droite du Var et les années 1970 verront naître sur la commune une ville nouvelle. Dès lors, la commune de Carros, totalisant aujourd'hui plus de 10 000 habitants, va vivre sur trois centres : Carros-village, centre historique autour de son château, Carros-les-Plans, cœur agricole et horticole devenu largement résidentiel, et Carros-ville, pôle urbain. Le plan du nouveau Carros est issu d'une phase d'analyse du territoire très minutieuse qui permettra aux architectes d'élaborer une proposition apte à conjuguer les impératifs du programme à l'orographie du site et aux attentes de la municipalité.Cette mutation économique entraîne sur Carros le projet d'un imposant parc de logements. Prévoyant une rapide augmentation de la population de la commune, sans doute attirée par les nouvelles opportunités de travail, le Conseil Général adopte fin 1963 un projet de "ville nouvelle" (au sens commun et non pas juridique du mot) pour 10 000 habitants. Trois architectes de renom sont choisis pour dessiner la nouvelle Carros et démarrent leurs études du site en 1965.