Depuis 25 ans, chaque année, un hommage est rendu aux enfants du quartier Saint-Etienne morts pendant la 1ère Guerre Mondiale. Un différence cette année : la présence d’élèves de primaire et de collège. La volonté de la ville de Nice est de transmettre le devoir de mémoire.