Découverte de la collection « les franjynes », une alternative à la perruque. Une conception réalisée par Julie, niçoise de 29 ans. Sa gamme d’accessoires de tête permet aux femmes victimes d’alopécie (cancer) de conserver une féminité.