Nice l’aristocrate .La colline du mont Boron, qui se situe sur le cap de Nice, s’urbanise dès la moitié du XIXe siècle. L’aménagement de cette zone soumise aux servitudes militaires va se transformer avec la construction de l’immense domaine du « Château de l’Anglais » à partir de 1856. Cette demeure originale marque l’avènement de l’architecture de villégiature à Nice. De nombreux terrains sont alors viabilisés et lotis de luxueuses résidences. C’est là que d’éminents personnages du Second Empire, comme le baron Haussmann et le banquier Louis Frémy, édifient leurs villas dans de magnifiques parcs paysagers.Visite avec Nathalie Gaglio .