Sur la Côte d’Azur, l’arrivée de l’été Indien rime avec la rentrée scolaire et le retour des vacances. Le mois de septembre risque d’être compliqué pour les professionnels du tourisme. Hôteliers et restaurateurs tirent la langue.