Lundi devait s’ouvrir le procès contre le refuge Artemis. Une association accusée de maltraitance par les défenseurs des animaux mais aussi d’escroquerie.