Partis ce mercredi soir de leur campement historique occupé durant 54 jours, les gilets jaunes d’Antibes ont choisi de migrer vers le rond point des Semboules. Quelques heures après leur installation ce jeudi matin, les forces de l’ordre sont une nouvelle fois intervenus pour libérer l’espace.