La deuxième vague de COVID-19 est bien là, ici, à l’hôpital d’Antibes, on s’organise pour faire face. Du laboratoire à la réanimation, différents investissements permettent de mieux soigner les malades.