Le 3 octobre 2015, le département des Alpes-Maritimes était frappé par des inondations. Des fortes crues qui ont provoqué la mort de 20 personnes. Dans la commune de Biot, le fleuve côtier de la Brague s’est transformé en un redoutable torrent qui a tout emporté sur son passage, provoquant la fermeture de plusieurs campings et commerces. Depuis cette tragédie, État et collectivités travaillent ensemble pour éviter que cela se reproduise. Ce mercredi, la secrétaire d’état à la transition écologique, Emanuelle Wargon a rencontré les élus locaux et a apporté son soutien à la revégétalisation du secteur de la Brague.