Il a raccroché les gants en compétition mais n’abandonne pas le full contact pour autant. Jérome Ardissone continue d’enseigner sa passion dans l’école fondée par son père à Nice. Nous verrons que la boxe américaine est destinée à tous et dés le plus jeune âge… sans aucun risque.