En 2016, Laurent Elleon et Christophe Menei se lancent un pari un peu fou : créer la plus haute cyclosportive d’Europe en passant par le col de la Bonette. Cette 1ère épreuve prendra le nom de « Mercan’Tour », clin d’œil au célèbre Parc National qu’elle traverse, offrant aux participants un parcours sauvage et dantesque. Forts du succès de cette première édition, la marque « Mercan’Tour Granfondo » est créée en 2017 afin de réunir sous un même label différentes épreuves cyclosportives des Alpes-Maritimes véhiculant les même valeurs. Ainsi, en plus de l’épreuve de la Bonette, les cols du Turini et de la Madone étaient ajouté au programme. L’idée de mettre en valeur le territoire des Alpes-Maritimes à travers ses plus beaux cols et de faire du sport un vecteur de développement local et durable sont au cœur de la philosophie de ce projet. En 2018, une épreuve 100% féminine unique en France sera ajoutée au programme.