Hameau de La Tour, Roussillon s’est développé durant le XVIIIe siècle .En 1743, il comptait déjà plus de 40 familles. Roussillon gagna progressivement en importance sur La Tour en raison de la fertilité des terres des alentours puis de la construction de la route de la Tinée, mais les deux agglomérations furent toutes deux fortement affectées par l’exode rural.En 1935, La Tour et Roussillon comptaient respectivement 325 et 223 habitants ; en 1962, on n’y trouvait plus que 110 et 80 habitants. Le moulin à huile, communal, était mu par un âne ou un bœuf.Roussillon possédait, au XVIIIe siècle, une église succursale de La Tour sous la titulature de Saint-Barnabé.Visite avec Sylvain Pavesio et Thierry Roux .