A Grasse, le mouvement des surveillants pénitentiaires se poursuit également…

Mais ce lundi matin, ils ont reçu la visite de Loïc Dombreval, député de la majorité et de la circonscription.

Le personnel pénitentiaire a donc pu faire entendre son ras le bol et dénoncer l’insécurité…

Le député Dombreval s’est engagé a faire remonter les revendications.