Les filières touristiques de savoir faire et notamment du parfum souffrent du contexte sanitaire. La faible fréquentation touristique explique des recettes économiques quasi nulles. Face à cette situation, élus locaux, entreprises et associations appellent l’état à l’aide.