Dans la capitale azuréenne, la cuisine niçoise est une véritable institution. Pan Bagnat, Socca, Merda Di Can… Pour sauvegarder cette cuisine locale, empreinte d’émotions et vecteur de partage un comité technique et scientifique à vu le jour. Leur objectif : inscrire la cuisine niçoise au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.