C’est une victoire de la science sur la maladie. Le professeur Hofman et ses équipes ont trouvé le moyen de dépister le cancer du poumon avant même qu’il ne soit visible en imagerie. Et ce, grâce à un test sanguin.