Après report pour cause de canicule, les quelque 24 500 collégiens de l’académie ont débuté leurs épreuves du brevet. Si les élèves sont sur les bancs de l’école, les enseignants eux, en tout cas certains, étaient de nouveau mobilisés contre les réformes annoncées pour la rentrée prochaine.