Installées depuis un an sur un terrain municipal de la plaine du Var, avenue Jean-Luciano, 200 personnes issues de la communauté Roms ont été expulsés d’un terrain municipal par les forces de l’ordre. Une vingtaine de caravane a été enlevée par la fourrière. Les familles les plus en difficultés se sont vues proposer une solution de relogement.