Familles, proches, amis… Ils étaient plus de 150 étaient réunis cette après-midi à Nice. Un slogan « justice pour Maïcol » . Le jeune homme âgé de 20 ans est mort le 10 janvier dernier. Il avait refusé de se soumettre à un contrôle de police en plein couvre-feu entraînant une course-poursuite avec un équipage de la BAC. À pleine vitesse, sa moto aurait alors violemment percuté un trottoir dans le tunnel Liautaud. Une enquête de l’IGPN a été ouverte. Pour la famille et les proches les circonstances de l’accident restent encore floues, ils réclament aujourd’hui des réponses.