Patricia Dagorn a été condamnée hier soir à 22 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises de Nice.
Celle que l’on surnomme la « Veuve noire de la cote d’azur » a été reconnu coupable de l’empoisonnement de plusieurs hommes âgés dans le Var et les Alpes Maritimes, dont 2 sont morts dans des circonstances suspects.