300 internes en médecine dans les rues de Nice pour tirer la sonnette d’alarme sur l’hôpital public. Parmi les revendications : de meilleures conditions de travail, un manque de moyens pour la formation et de reconnaissance de leur statut.