Après l’échec des négociations ce lundi, les surveillants pénitentiaires ont reconduit le mouvement ce mardi matin devant la prison de Nice. Les syndicats ont de nouveau bloqué l’accès à la maison d’arrêt. Une mobilisation qui ce matin avait une résonance particulière puisque les 4 quatre cessions de parloir ont du être retardé..