À Nice, les ventes d’armes de défense sont en hausse depuis l’attentat perpétré à la basilique Notre-Dame de l’Assomption.