Près de 1 000 fonctionnaires ont défilé dans les rues à l’appel de 9 organisations syndicales. Un rassemblement pour faire reculer l’exécutif, 4 jours avant la première lecture du texte à l’Assemblée Nationale. Les fonctionnaires craignent la suppression de 120 000 postes et les modifications du statut qui engendrerait notamment le recours aux contractuels.