Le début de trois semaines d’audience à la cour d’assise des mineurs des Alpes-Maritimes. Après le report ce lundi, le procès de la fusillade du lycée de Grasse qui a fait 5 blessés a donc démarré à huit clos ce mardi.