Ils sont venues de tout le département pour manifester leur mécontentement.
Parents d’élèves, enseignants et même enfants se sont rassemblés devant le rectorat.
Ils protestaient contre la possible fermeture de 38 classes à la prochaine rentrée scolaire.