Avec ce contexte sanitaire particulier, les messes de Noël seront très encadrées… Autre problématique qui s’ajoute : la menace terroriste. Toutes les messes du 24 et du 25 seront donc extrêmement sécurisées pour le clergé mais aussi pour les fidèles, venus fêter la naissance de Jésus.