Mercredi soir le président Emmanuel Macron a autorisé la reprise des cérémonies religieuses avec une jauge maximale de 30 personnes à partir de samedi. Une bonne nouvelle pour les croyants mais tout de même contesté par les ecclésiastiques.