On ne connaît aucune céramique antique ou médiévale fabriquée dans l’argile caractéristique de Vallauris. Il faut attendre le XVI e siècle pour que 70 familles venues des environs de Gênes, parmi lesquelles des potiers, repeuplent le village dévasté par la peste.La tradition potière de Vallauris remonte au début de notre ère. A l’époque gallo-romaine, on utilise déjà ses importants gisements d’argile réfractaire pour façonner briques et pots.Capitale de la céramique, labelisé “Ville et Métiers d’Art” Vallauris est aujourd’hui encore un haut lieu de création contemporaine en matière d’artisanat et d’art céramiques.Visite avec Philippe Mottier .