En 1898, Victor Masséna, prince d’Essling et duc de Rivoli (député des Alpes-Maritimes sous le Second Empire), petit-fils du maréchal niçois André Masséna, décide la construction d’une grande villa de plaisance sur le bord de mer de Nice. Les Masséna, qui apprécient la villa Rothschild à Cannes, la proposent comme modèle aux architectes Hans-Georg Tersling et Aaron Messiah. En 1919, le fils de Victor Masséna (André) cède la propriété à la ville de Nice sous condition qu’on y aménage un musée sous le nom de « musée Masséna » et que le jardin soit ouvert au public.Le musée Masséna est inauguré en 1921 et les façades et les toitures de la villa sont inscrites au titre des monuments historiques en 1975. Ce musée est consacré à l’histoire de Nice, du Premier Empire jusqu’à la fin de la Belle Epoque .Visite avec Jean-Pierre Barbero .