Les tendasques subissent aujourd’hui une double peine. Malgré la grande chaine d’acheminement mis en place quelques jours après les intempéries, l’accès à certains médicaments restent encore compliqué. Le pharmacien de la commune attend toujours 300 vaccins contre la grippe commandés il y a quelques semaines.