Pour certains, elles ne sont plus les bienvenues dans le village de Valbonne. Les perruches à collier sont devenues indésirables. À tel point qu’une battue était prévue ce mardi soir puis finalement annulée. Mais entre temps, l’information avait été rendue publique. Les associations de défenses des animaux étaient donc tout de même au rendez-vous sur le site, pour défendre la présence du volatile.